Bannière

Alberto Rodriguez

À l'âge de 14 ans, Alberto Rodriguez débute la pratique des Arts Martiaux par l'Aïkido. Il étudia cet art pendant cinq années puis s'intéressa au Yoga (quatre ans) et au karaté (deux ans).

En 1993, il commence l'apprentissage du Tai Chi Chuan et en 1998, celui du Kung Fu. Il est l'élève direct de :

Aujourd'hui, Alberto a atteint le deuxième doan (grade) de Tai Chi Chuan, et le troisième de Kung Fu ; grades décernés par Maître Yang Jwing-Ming.

Depuis 2001, Alberto a fondé le club Tao Académie à Dijon (Bourgogne), sous l'affiliation de la YMAA International.

Lorsqu'il débute, adolescent, ses entraînements, il découvre des techniques qui lui permettent d'être plus sûr de lui et de maîtriser quelque-chose en soi.

Les années de travail lui ont permis de définir et comprendre ce « quelque chose ».

En effet, au delà de la maîtrise du corps, il se rend compte que la pratique des Arts Martiaux apporte équilibre et bien-être ainsi que la capacité de se dépasser et de se connecter avec l'énergie qui est en nous et autour de nous.

Lors de ses cours, Alberto veut transmettre à ses élèves « une connaissance ancestrale devenue urgente » afin de sauvegarder un art souvent mal enseigné.

Notre sérénité et notre équilibre sont souvent détruits par nos sociétés contemporaines : il faut enseigner aux pratiquants à se « retrouver » en eux-mêmes dans ce monde qui va toujours trop vite.

Pendant les séances, les élèves sentent le temps ralentir et peuvent donc chercher leur « moi intérieur », se rééquilibrer, prendre en main leur santé et développer personnellement leurs forces physique et mentale.

Pour Alberto la pratique des Arts Martiaux permet également de renouer avec des notions délaissées par notre société : le partage, le courage, la conviction et la volonté personnelle.

Il souhaite que les cours soient conviviaux ! Ceux-ci se basent sur l'entraide du professeur envers les élèves, mais aussi entre les élèves de différents niveaux.

La compétition entre pratiquants n'est pas d'actualité dans notre club : les Arts Martiaux demandent de l'application et de la détermination mais en aucun cas la mise en avant de l'individu face au groupe. C'est par un apprentissage commun que l'on peut s'épanouir individuellement. Et c'est toujours dans la bonne humeur que se passent les entrainements !